"Noisy Channels" Liz Santoro & Pierre Godard à LaPop

C'était hier !

# Noisy Channels, conception Liz Santoro & Pierre Godard le 8 mars 2018.

© LaPop
LaPop, péniche accostée sur le canal de l'Ourcq, accueillait pour une résidence de 15 jours, Liz Santoro et Pierre Godard avec à la clef une création surprise intitulée Noisy Channels. Le prétexte de cette création partait du spectacle précédent et du constat que tous les danseurs ne 'comptaient' pas le pas à danser de la même manière : certains le comptant sur le temps fort, soit le beat, et d'autres sur le up beat, (le temps faible) comme on le fait dans le jazz. Partant de cet différence, de cet écart, les chorégraphes ont choisi de ne pas choisir et de maintenir l'incertitude avec laquelle ils aiment tant jouer.
Sur le plateau, deux danseuses et un danseur discutent en attendant que le public s'installe. Puis ils se répartissent dans le petit espace de la scène et sur un beat donné par un métronome ils prennent la mesure du tempo donné et commencent par égrener à voix haute 3 cellules rythmiques qu'ils vont commencer à marquer de leur pas, chacun choisissant peu à peu de s'affranchir des autres danseurs en marquant la cellule rythmique de son choix tout en respectant le tempo initial.  Ainsi le temps fort de l'un ne sera plus forcément le temps fort de l'autre mais pourtant chacun s'y retrouvera. Par intermittence, une bande son diffuse des bribes de textes dont on ne sait s'ils ont un lien direct avec l'action qui se déroule sous nos yeux ou non. Ici il s'agit d'extraits lus et enregistrés par les danseurs eux-mêmes et passés à la moulinette de la traduction automatique. Plus tard ce seront les danseurs eux-mêmes qui donneront de la voix après que les corps se soient également déréglés. Mais il en est toujours ainsi chez Liz Santoro et Pierre Godard ou textes et mouvements se croisent et interfèrent en permanence. Une manière d'aborder la question de la transmission, de l'échange d'information et de sa déformation, de la désorganisation, autant de notions qui parcourent les pièces des chorégraphes et qui nous réjouissent à chaque fois d'y assister. 

Liz Santoro & Pierre Godard évoquent leur travail pour Noisy Channels :