Fin et suite de Simon Tanguy

C'était hier !

< Théâtre de la ville - Les Abbesses >

# Fin et suite de Simon Tanguy.

Autre fin possible ici : celle de la fin du monde. Sur le bord de scène 3 jeunes femmes et un homme, les regards légèrement hébétés, fixent au loin devant eux ce qu’ils décrivent comme une lumière jaune. Leur diction est difficile comme s’ils avaient pris de l’acide ou tout autre substance.  Ils n’en sont pas moins bavards cherchant chacun leur tour une explication à ce phénomène lumineux qui leur apparaît et dans lequel ils perçoivent la fin du monde à venir. Que faire alors du temps qu’il reste ? De considérations cocasses en angoisses métaphysiques les 4 amis déroulent une danse plus complexe qu'il n'y paraît et terriblement efficace ou les partenaires se croisent et s’échangent sur un plateau dépouillé de tout artifice. Et peu à peu on y croit à cette fin du monde qui va bientôt les toucher de plein fouet. Si l’on peut rire souvent aux commentaires des uns et des autres c’est pourtant à notre propre disparition que nous renvoie le dernier tableau, lorsque dans une semi-pénombre, cette fameuse lumière jaune qui nous était restée invisible jusque-là apparaît du fond du plateau ; les 4 danseurs entament alors une danse dos au public pour disparaître peu à peu dans la pénombre nous laissant seul avec cette question : que ferai-je du temps qu’il me reste ? Vu le 18/09
https://www.youtube.com/watch?v=GqEDwRb1OKU