A voir et à danser : Agenda de février 2020

C'est pour bientôt !

< Le Musée de l'Orangerie >
# Quintette de Emanuel Gat le 3 février.
Le musée de l'Orangerie poursuit, un lundi par mois, son invitation faite à un chorégraphe d'une "danse dans les nymphéas". Cette fois-ci c'est Emanuel Gat qu'on retrouve après sa très belle pièce WORKS dansée il y a peu au Théâtre de Chaillot. Dans l'espace restreint de la salle ou sont exposées les Nymphéas de Claude Monet, le chorégraphe "invite à découvrir un regard contemporain sur les relations des danseurs sur scène, l’impact qu’ils ont sur les autres, et les façons dont ils collaborent pour atteindre la clarté, la précision et la musicalité qui donnent sa beauté à son écriture". A ne pas manquer... Info et réservations par ici >. 

< Le Centre Wallonie-Bruxelles >
# Microdanse #3 les 5 et 6 février.
Crédit photo pour Ida, Lara Barsacq © Stanislav Dobak Le Centre Wallonie-Bruxelles propose, pour cette soirée inédite, un focus sur 3 chorégraphes, deux belges, Lara Barsacq et Jonathan Schartz et la Suissesse Anna Marija Adomaityte. Des 3 on connait Lara Barsacq vue l'année dernière sur cette même scène. Cette arrière-petite nièce de Leon Bakst qui fut le célèbre peintre, décorateur et costumier des Ballets russes de Diaghilev, poursuit son exploration de cet univers du début du siècle en s'intéressant à la figure de Ida Rubinstein, danseuse légendaire des ballets. Jonathan Schartz propose une pièce plus contemplative, inspirée de la méditation zen. Anna Marija Adomaityte quant à elle s'intéresse aux contraintes qui pèsent sur le corps dans les gestes répétitifs des travailleurs de la restauration rapide. Plus d'info et réservation sur le site >.  

< Lafayette Anticipations > 
# Festival En Pratiques du 8 au 16 février. Cette première édition de ce nouveau festival est consacré au thème des communautés à travers une exposition, des performances et des ateliers participatifs. On y croisera des chorégraphes tels Lenio Kaklea, Dimitri Chamblas avec sa pièce Slow Show, et Mette Ingvartsen pour une session Warm Up dimanche 16 février. Plus d'nfo >.   

< Le Carreau du Temple > 
# Ensemble Ensemble de Vincent Thomasset les 5 et 6 février.
Entre danse et théâtre, cette pièce explore le parcours d'une 
femme qui tente de mettre des mots sur les différentes étapes de sa vie. Résevation par ici >.      

< Le Théâtre de la Bastille >

Au théâtre de la Bastille en ce mois de février puis en mars, c'est deux spectacles de danse - sinon rien - en partenariat avec l'Atelier de Paris / Centre de développement chorégraphique national : ainsi du 24 au 29 février, 2 programmations, l'une à 19h30 et la seconde à 21h permettent de dresser un joli panorama de la danse contemporaine telle que la soutient l'Atelier de Paris dans sa diversité.
# Ce qui n'a pas eu lieu de Sofia Dias & Víctor Roriz à 19h30.
Crédit photo © Filipe Feirrera
Ce duo de chorégraphes portugais qui travaille ensemble depuis 2006 "offre une pièce où se déploie en continu les mots et les corps, les paroles et les gestes. A découvrir. Réservations par-là >.
# A l'Ouest de Olivia Grandville à 21h.
Crédit photo © Marc Domage
Le titre de cette création de Olivia Grandville est une référence explicite au grand ouest américain mais plus particulièrement à ses habitants natifs. La chorégraphe interroge la place de la danse dans les cultures amérindiennes et noue un dialogue entre ces danses pow-wow et son propre langage chorégraphique. Réservations par-là >. 

< Le Théâtre de la Ville / Les Abbesses > 
# Fase de Anne Teresa de Keersmaeker du 12 au 22 février.
Crédit photo © Anne_Van_Aerschot
L'incontournable de ce mois de février est sans nul doute la pièce Fase, Four Movements to the Music of Steve Reich de Anne Teresa de Keersmaeker. Cette chorégraphie créée en 1982 sur 4 partitions du compositeur américain est une pièce majeure qui a fait entrer la chorégraphe dans l'histoire de la danse contemporaine. Dansée avec Michèle Anne de Mey à l'origine, c'est dorénavant une nouvelle génération de danseuses de la compagnie Rosas qui interprètent cette pièce. A voir et revoir sans modération en réservant par ici >.  
# Undated de Martine Pisani du 27 au 29 février.
Crédit photo © Margarida Ribeiro
L'univers chorégraphique de Martine Pisani est tout le contraire d'une danse virtuose et revendique une gestuelle du presque rien dans des situations qui prêtent souvent à sourire mais également à réfléchir. Elle revisite avec cette nouvelle pièce l'ensemble de son répertoire. Plus d'info et réservation >.

< Théâtre de la danse de Chaillot > 
# Ballroom de Arthur Perole du 26 au 29 février.
Crédit photo @ Nina-Flore Hernandez
On connait Arthur Perole comme interprète de plusieurs pièces de Joanne Leighton. Comme chorégraphe, c'est dans le projet participatif FOOL, performance créée pour la manifestation "Monuments en Mouvement" des Monuments Nationaux que nous l'avions remarqué. Cette performance se terminait par une grande chaine conviant les spectateurs à rejoindre les danseurs sur des pas de tarentelle. La dimension festive de la danse est toujours au cœur de cette dernière création présentée à Chaillot. "Pour moi, la fête et le spectacle ont ce point commun d'être générateur d'un rassemblement éphémère puissant, social et politique... En ressort une envie viscérale de créer ma fête utopique et démesurée ; mon spectacle rêvé : convivial et rassembleur". Bord de plateau avec le chorégraphe le 28 février à l'issu de la représentation. Réservations >.  

< Micadanses >  
# Festival Faits d'hiver jusqu'au 8 février.
sspeciess de Daniel Linehan, Crédit photo @ Dyod.be
Rappelons que le festival Faits d'hiver se poursuit jusqu'au 8 février avec entres autres Lenio Kaklea au Centre pompidou le 1 er Février, Georges Appaix au MAc de Créteil du 4 au 7 février, Daniel Linehan les 6 et 7 février au Théâtre de la Cité internationale et la soirée de Clôture à Micadanses le 8 février. Plus de détail sur la programmation >.  

< Ménagerie de Verre > 
# Jeune création suisse le 28 février.  Marco Berrettini, chorégraphe artiste associé à la ménagerie de Verre présente sa première carte blanche de l'année autour de la jeune création suisse avec une double programmation : Ozone de Juliette Uzor et Elie Autin et Dires des Sommes de Marius Barthaux. Info et réservation >.  

< CN D > 
# Exposition Archives du Spectateur jusqu'au 22 février. A partir de documents d'archives tels que les courriers, carnets, dessins, écrits, albums, l'exposition se propose de rendre compte de la diversité des expériences et perceptions des spectateurs face à cet 'objet' qu'est le spectacle de danse.  
# Canal les 30 & 31 janvier. Pendant ces 2 journées, 17 structures/institutions investissent les studios du CN D pour promouvoir les artistes chorégraphiques qu'elles soutiennent. Ouvert à tous sur réservation il sera possible d'assister à des répétitions, extraits de pièce, présentations en naviguant de studio en studio tout au long de ces 2 journées. Le programme détaillé est à télécharger sur le site du CN D par ici >.

tout droit réservé @ A voir et à danser