'Fase' de Anne Teresa de Keersmaeker à l'Espace Cardin : lorsque la danse donne corps à la musique

C'était hier !  

< Espace Cardin >

# Fase, Four Movements to the Music of Steve Reich de Anne Teresa de Keersmaeker.

Come Out © Anne Van Aerschot
crédit photo Come Out © Anne Van Aerschot
En 1982, Anne Teresa de Keersmaeker, de retour de New-York, chorégraphie et danse avec Michèle Anne de Mey
quatre pièces sur les partitions de Steve Reich : Piano Phase (1967), Come Out (1966), Violin Phase (1967) et Clapping Music (1972) regroupées sous le titre de Fase, Four Movements to the Music of Steve Reich.
Dans ces pièces Steve Reich met en œuvre un principe de composition musical qu'il utilise dans les années 1960/70 : le phasing, soit à partir d'un motif répété joué par un instrument, le décalage de ce même motif joué par un deuxième instrument au dessus du premier. De ce déphasage nait alors peu à peu de nouvelles figures mélodiques et/ou rythmiques complexes. Ce principe de composition musical, Anne Teresa de Keersmaeker va le suivre à la lettre dans la composition de ses quatre chorégraphies ciselées avec la même rigueur que celle du compositeur : combinaisons de séquences de gestes 'simples', unisson et déphasage/décalage, circularité et boucle, etc. La danse de Anne Teresa de Keersmaeker nous fait entrer de plein pied dans les mystères de la musique de Steve Reich et de ses variations comme avec le merveilleux Piano Phase en ouverture du programme projetant l'ombre des 2 danseuses sur le fond de scène. 
Mais c'est également la naissance d'un vocabulaire et d'une écriture chorégraphiques propres à la chorégraphe qui nous est donnée à voir avec cette pièce essentielle du répertoire de la fin du XXème siècle. Presque 40 ans après sa création, la beauté et la surprise sont toujours au rendez-vous avec les nouvelles interprètes, remarquables, de la compagnie Rosas. Ainsi redécouvre-t-on ces bras qui tranchent l'air, ces suspensions et ces attaques, ces déplacements qui créent des espaces, les sourires complices des danseuses... Ainsi qu'un magnifique Come Out crépusculaire, aux gestes secs et anguleux.
A voir et revoir sans modération aucune.
Pièce vue le 18/02.

Piano Phase © Anne Van Aerschot
crédit photo Piano Phase © Anne Van Aerschot
Jusqu'au 22/03 à l'Espace Cardin / Théâtre de la Ville.