Agenda danse juillet 2020

Danser en juillet...

< Réouverture des studios de danse >
La réouverture des studios de danse se confirme au sortir de la période de confinement. Dans le respect de règles de fonctionnement remaniées et du respect des mesures sanitaires l'accueil des danseurs amateurs et professionnels peut enfin se faire en ce mois de juillet. Concernant Paris :

# Micadanses
Micadanses rouvre les portes de ses studios à compter du 1er juillet mais selon un fonctionnement atypique pour garantir des règles sanitaires strictes, notamment une limitation de la jauge selon les studios utilisés. Stages et ateliers sont déjà programmés tout au long de ce mois pour danseurs professionnels et amateurs. Pour consulter l'agenda, c'est par ici >.

# La ménagerie de Verre
Les trainings de la ménagerie ont repris depuis le 22 juin. Ici encore le strict respect des règles sanitaires a impliqué des modifications de fonctionnement. Ainsi les inscriptions se font obligatoirement sur un site de billetterie en ligne ou par mail. Toutes les infos sont à retrouver par ici >.

< Une minute de danse par jour >
Une minute de danse par jour vous invite à partager avec sa créatrice Nadia Vadori-Gauthier sa deux-millième danse le 5 février à 11h11 précisément. Elle sera sur la scène de Chaillot et vous pourrez danser au même moment là vous êtes en vous connectant sur la plateforme zoom ou en vous rendant directement sur le site. Toutes les infos sont par ici >.

< Mpaa >
La Maison des Pratiques Amateurs recherche des danseurs amateurs pour la création de 16 solos conçus dans une forme déambulatoire au cœur de la ville. Sous la direction du chorégraphe Johan Amselem, la pièce sera présentée en septembre. Ouvert à tous, le premier atelier aura lieu le 11 juillet. Plus d'infos et inscription par ici >.

A voir en juillet.

< Exposition Jeremy Shaw au Centre Pompidou >
Notre coup de cœur du moment !
La fermeture du Centre Pompidou en mars ne nous avait pas permis de voir l'installation immersive de l'artiste Jeremy Shaw : Phase Shifting Index présentée dans le cadre du cycle Mutations/Créations. C'est chose faite.
Sur 7 écrans sont diffusés en simultané des films, (faux) documents d'archives. On y voit des groupes d'individus qui à travers des pratiques du corps spécifiques constituent des communautés adoptant des croyances et prenant part de la sorte à des rituels. L'artiste, à travers cette installation, développe une fiction d'anticipation qui lui permet de poursuivre son questionnement sur les neurosciences et les sciences cognitives.
A travers ces différents documents qui adoptent des esthétiques visuelles très différenciées, entre couleur/noir et blanc, film/vidéo se donne aussi à voir une petite histoire de la danse de la deuxième moitié du XXème siècle et des méthodes et protocoles de recherches pour accéder à une certaine essence du mouvement et du geste. Mais ici dans ce futur auquel nous assistons, nous apprendrons que l'ADN des protagonistes à été modifié par la technologie.
Si l'installation dure 35 minutes, c'est qu'elle est à prendre à son début jusqu'à sa fin pour surtout ne pas rater ce moment d'unisson, puis de transformation, de fusion et enfin de disparition des corps et leurs substitutions en un espèce de réseau neuronal. Impressionnant.
A voir au Centre Pompidou jusqu'au 27 juillet. Réservation obligatoire par ici >.



< Green Factory avec le CN D >
Six équipes artistiques en résidence au CN D au cours de l'année 2020 viennent présenter le 11 juillet une étape de leur travail dans le cadre de la manifestation Plaine d'Artistes qui se tient à La Villette. Les répétitions seront ouvertes au public les 9 et 10 juillet. Plus d'infos sur le site du CN D.

< Plaine d'Artistes à La Villette>
On en parlait juste avant, Plaine d'Artistes est une manifestation culturelle pluri-disciplinaire lancée le 2 juillet et qui se tiendra jusqu'au 2 août dans l'ensemble des espaces intérieurs et extérieurs du site de La Villette à Paris. En étroite collaboration avec de nombreuses institutions culturelles telles le Centre Pompidou, l'Ircam, le cn d, et les partenaires du parc, 250 artistes investissent les lieux sous la forme d'un work in progress qui permettra au public d'assister aux coulisses de la création (répétitions, recherches, construction...), comme une manière de passer de l'autre côté du décor. Il y aura donc de la danse, du théâtre, des arts plastiques, du cinéma, du cirque, etc. C'est gratuit et en accès libre. Côté danse on retrouvera en plus de la programmation Green Factory du cnd dont on a parlé juste avant, François Chaignaud en duo avec le performer/beatboxer Aymeric Hainaux, Mourad Merzouki, Angelin Preljocaj et son ballet en répétition, Anne Guyen, Bouziane Bouteldja et le duo Nala et Miel. Du côté des arts plastiques, on suivra également avec intérêt la proposition de Julien Prévieux qui se proposera de chorégraphier les effets de la quantification systématique sur nos corps, ainsi que le projet du plasticien Mathieu Kleyebe Abonnenc avec la chorégraphe et danseuse Betty Tchomanga.
Le programme complet est à retrouver ici >.

< Bartok/Beethoven/Schönberg de Anne Teresa de Keersmaeker >
A retrouver jusqu'au 5 juillet sur Arte.tv ces 3 pièces
Bartok/Beethoven/Schönberg signées de Anne Teresa de Keersmaeker et dansées par le Ballet de l'Opéra Garnier en 2015.

Trailer Bartók/Beethoven/Schönberg à l'Opéra Garnier en 2015

< Festival Paris l'été >
Cette année, le festival Paris l'été (ex quartier d'été) propose une formule raccourcie et concentrée sur une poignée de jours du 29 juillet au 2 août. La danse sera à l'honneur pour la soirée d'ouverture le 29 avec une carte blanche donnée à François Alu. Suivie par la Cie Filipe Lourenço les 30 et 31 juillet avec Gouâl, chorégraphie qui s'inspire d'une danse guerrière du Maghreb.
Réservation et programme à retrouver par ici >.


A voir à partir de septembre.

Les théâtres et salles de spectacles ont été dans la nécessité de revoir une partie de leur programmation pour l'année 2020-21. Le Festival d'Automne, le 104, le Théâtre national de la danse de Chaillot, le Théâtre de la Cité Internationale viennent de mettre en ligne la programmation de la prochaine saison. Petit tour d'horizon rapide :

< Théâtre national de la Danse de Chaillot >
crédit photo @ Grégoire Korganow
La programmation de l'année 2020-21 est maintenant disponible sur le site du Théâtre national de la Danse de Chaillot. 34 compagnies invitées, 19 pays représentés et quelques habitués de la scène parisienne tels Emanuel Gat, la Batsheva Dance Company ou Carolyn Carlson. Programme à retrouver par ici >.

< Le 104 >
La programmation danse du 104 est également désormais disponible. Certains spectacles annulés pour cause de pandémie ont été reprogrammés sur la saison à venir. Ca commence dès septembre avec le chorégraphe Flamand Alexander Vantournhout à la Conciergerie dans le cadre de Monuments en mouvements. Infos complètes par ici >.

< Festival d'Automne >
De son côté, le festival d'Automne ouvrira sa programmation danse le 18 septembre avec La Ruée, une pièce de Boris Charmatz. Le festival consacre par ailleurs un large pan de sa programmation danse à ce chorégraphe, programmation dans laquelle on retrouve également Jérôme Bel dans une création et une reprise de Rain de Anne Teresa de Keersmaeker. Programme complet par ici >.

< Le Théâtre de la Cité Internationale >
La saison danse ouvrira en octobre avec la belle pièce de Simon Tanguy, Fin et Suite, conte dystopique burlesque. Pour avoir un aperçu de l'ensemble de la programmation, c'est par ici >.

On reviendra plus longuement à la rentrée sur ces spectacles à venir. En attendant on vous souhaite de belles vacances.

tout droit réservé @ A voir et à danser