'10000 gestes' de Boris Charmatz à Chaillot avec le Festival d'Automne du 25 au 27 novembre

C'est pour bientôt !

10000 gestes de Boris Charmatz au festival d'Automne 2020
10000 gestes de Boris Charmatz © Brotherton Lock

Combien faudrait-il de paires d’yeux pour englober l’étonnante chorégraphie de Boris Charmatz, 10000 gestes, qui sera donnée sur le plateau du Théâtre national de Chaillot ? Avec sa pièce Levée de Conflits, les danseurs répétaient plusieurs fois une même séquence de 24 gestes. La répétition jouait comme persistance rétinienne pour le spectateur. Avec 10000 gestes, le chorégraphe retourne le procédé et sature l'espace de gestes qui ne seront jamais répétés : one shot en quelque sorte. Plus d’une vingtaine de danseurs et danseuses vont se ruer sur le plateau pour déployer une intense débauche gestuelle comme dans un film que l’on regarderait dans une version accélérée. Rien ne semble totalement inconnu (une déposition de croix ici, une radeau de la Méduse par là) et pourtant on est très vite débordé par cette marée de gestes qui déferle: ou regarder, qui regarder.
Tous les gestes qui sont donnés à voir relèvent du double registre paradoxal de la vitalité et de l’éphémère, de la vie et de la mort. Pour preuve le requiem de Mozart joué tout au long de la pièce vaut comme célébration de ces chers disparus morts nés que sont tous ces gestes à venir.
Une pièce radicale car, aussi furtifs soient-ils, ces 10000 gestes produisent sur nous des images mentales et des sentiments qui portent en eux une humanité partagée.
Réservation par ici >.