Danser le traumatisme et ses conséquences sur une vie


"TRAUMA : mon corps qui bat", cie Pour des Arts en Mouvement

TRAUMA : mon corps qui bat, cie PAM le 19 novembre.

Le 19 novembre, sur la scène du Centre Paris'Anim Paul Valeyre, la compagnie Pour des Arts en Mouvement présente TRAUMA : mon corps qui bat, une pièce chorégraphique qui entend redonner la parole aux corps des victimes de traumatisme. Son but est de sensibiliser autour du sujet fort du psycho-trauma et du syndrome du stress post-traumatique (TSPT), encore trop méconnu à ce jour au détriment de tous ceux qui en souffrent. Ainsi durant de trop nombreuses années on a passé sous silence le caractère traumatique des agressions sexuelles pouvant conduire à un mal être et des manifestations psychiques et somatiques sur de très longues années.

Démarche artistique doublée d'une démarche pédagogique, les représentations de TRAUMA souhaitent permettre l'organisation de rencontres, d'ateliers et de tables rondes pour sensibiliser et apporter des clefs de compréhension à tous les publics sur ces questions encore trop souvent banalisées. Ce projet est une histoire de famille porté à la fois par Anne Quaderi, danseuse et chorégraphe et son père André, thérapeute à la tête d'un groupe de recherche à l'université de Nice sur la question du traumatisme consécutif aux agressions sexuelles.

Autant dire que cette proposition artistique vient à point, à l'heure où la parole des femmes ayant subi les violences sexuelles se fait de plus en plus entendre, comme celle des victimes des prêtres de l'Eglise catholique. 

< visuel : TRAUMA : mon corps qui bat photo @ Kenny Briolotta >

Pour assister à la représentation, billetterie par ici >. La représentation du 19 est annulée et reportée pour raison sanitaire. 
En savoir plus sur la comagnie P.A.M. (compagnie Pour des Arts en Mouvements) par là >.