CONCHA, histoires d'écoute de Marcela Corvalán et Hortense Belhôte

CONCHA, histoires d'écoute : une conférence performée de Marcela Corvalán et Hortense Belhôte.

Le triomphe de Galatée cité par Hortense Belhôte dans la pièce Concha, histoires d'écoute de Marcela Corvalan Santander
Le triomphe de Galatée, Raphael Villa Farnese Rome 1513
L'arrivée en salle se fait dans la pénombre car en fond de scène est projeté en boucle et au ralenti un film en noir et blanc d'une vague qui vient s'échouer sur un bord de mer ; à droite sur le plateau Gérald Kurdian, musicien qui accompagne le spectacle en live délivre quelques boucles minimalistes ; au sol sont disposés des coquillages de tailles diverses. Une fois le public totalement installé le film se poursuit. On découvre alors une femme allongée sur le bord de cette plage. La caméra dézoome. On la voit maintenant marcher et ramasser des coquillages. Sur le plateau l'une des interprètes, Hortense Belhôte, comédienne et historienne de l'art, fait de même avec ceux disposés au sol. On pense à la mise en abîme de la scénographie de Sol Lewitt pour la célèbre pièce Dance de Lucinda Childs. Ce dispositif de projection et de mise en abîme accompagnera la conférence sur toute sa durée.

Marcela Corvalán Santander, danseuse et chorégraphe, entrée sur le plateau raconte sa visite dans un musée brésilien et sa découverte d'un tableau peint par une artiste femme représentant une concha, ce gros coquillage que l'on peut trouver sur certains rivages : on peut y entendre la mer lorsqu'on y colle l'oreille, le transformer en instrument de musique à vent, mais également, on l'apprendra ici, il désigne le sexe féminin et par extension sert d'insulte machiste dans certains pays d'Amérique latine comme le Chili ou l'Argentine.

C'est à partir de cet objet aux multiples sens et usages que Marcela Corvalán (la danseuse) et Hortense Belhôte (l'historienne) tissent en alternance ou toutes deux ensemble leur conférence entre histoire de la peinture et pratiques somatiques et corporelles, entre images projetées et prises de parole. Ce coquillage, métaphore de l'oreille humaine, devient alors cet objet dépositaire d'autres histoires, histoires de femmes comme celle de Galatée triomphante parmi des hommes sirènes (!) peint par Raphael en 1513, celle d'Hanna Halprin dansant littéralement contre son cancer redoublée par la danse de Marcela (un moment émouvant), celle de Cindy Lauper, icône pop des années 90 et d'autres encore. Par touches successives se dessine alors une conférence tout autant poétique que politique et féministe à partir de l'histoire singulière d'un coquillage et de sa polysémie.

Concha histoires d'écoute venait clore une journée d'étude Danse et soin à la Briqueterie CDCN.

On pourra aussi retrouver CONCHA, histoires d'écoute dans la programmation des Rencontres chorégraphiques de Seine St-Denis les 3 et 4 juin au Théâtre l'Echangeur - Cie Public Cheri. Info par ici >

CONCHA histoires d'écoute, une conférence performée de Marcela Corvalan Santander, Hortense Belhôte et Gerard Kurdian, vu à la Briqueterie le 17 mars 2022.