Le Festival d'Automne 2022

Une programmation danse alléchante au festival d'Automne dès le 11 septembre.

Encore une fois, le festival d'Automne propose une programmation danse alléchante avec cette année des focus sur deux artistes chorégraphiques que nous apprécions particulièrement : Marlène Monteiro Freitas, chorégraphe capverdienne et Noé Soulier, chorégraphe à la direction du CNDC d'Angers. On s'amusera d'avance du grand écart qui les sépare : la première toute en démesure et le second, diplômé en philosophie, beaucoup plus analytique. Ils présenteront un large éventail de leurs créations, anciennes et récentes en différents lieux. On pourra également retrouver à l'affiche cet automne : Alexandro Sciarroni, Nach, Meg Stuart, Jerôme Bel, Anne Teresa de Keersmaeker, Bruno Berltrao, François Chaignaud, etc. Pour accéder au programme complet et aux réservations c'est par ici >.
Il est également possible de réserver directement auprès des salles partenaires qui programment le festival. 

Tour d'horizon de la programmation de septembre :
__________________
< Espace Pierre Cardin >

# Frontera / Procesión – Un Ritual de Água le 11 septembre à 17h.

A l'occasion de l'ouverture du festival, la chorégraphe mexicano-chilienne Amanda Piña propose une performance dans l'espace public. Dans une démarche qui se situe à la croisée de l’anthropologie, de l’histoire, de la philosophie, des arts visuels et de la danse, elle explore les possibilités d’une "chorégraphie des frontières", en mêlant les récits coloniaux, les pratiques indigènes et la culture hip-hop.  Projet tout autant pluridisciplinaire que politique, la chorégraphe cherche à constituer à l'occasion de l'ouverture du festival un groupe d'une quarantaine de personnes pour prendre part à une performance dansée dans l'espace public. Pour répondre à l'appel à participation c'est par ici >.
__________________
< Lafayette Anticipations >

# Festival Echelle humaine du 12 au 18 septembre.

Le festival Echelle Humaine qui se tient à Lafayette Anticipations, fondation et lieu de diffusion et d'aide à la production de la création contemporaine, est partenaire du festival d'Automne depuis plusieurs années maintenant. On y a vu par le passé Anne Teresa de Keersmaeker, Trajal Harell, ou Boris Charmatz.

Cette année Noé Soulier en fait l'ouverture le 12 septembre avec sa pièce de 2013 Mouvement sur Mouvement. S'inspirant de la vidéo pédagogique de William Forsythe, Improvisation Technologies, Noé Soulier s'approprie les gestes de Forsythe pour en réaliser une séquence chorégraphique sur laquelle il superpose un propos sur la question du geste et du mouvement, ouvrant ainsi à de multiples interprétations de ce qui nous est donné à voir.
On peut retrouver Noé Soulier dans la série Les gestes de la danse en conversation avec Didier Deschamps.

Mouvement sur Mouvement, Noé Soulier (capture d'écran)

La soirée se poursuit avec la jeune chorégraphe Bryanna Fritz qui dresse les portraits de saintes du Moyen Age.  Echelle Humaine accueille ensuite Dorothée Munyaneza et Pol Pi le 14 et Yasmine Hugonnet le 16 septembre. Sans oublier l'installation de Clédat & Petitpierre, Helvet Underground en accès libre à partir du 16 septembre. En savoir plus sur Lafayette Anticipations et la programmation Echelle Humaine >.


__________________ 
< Centre Pompidou >

# Eléphant de Bouchra Ouizguen du 14 au 17 septembre.

La chorégraphe marocaine poursuit avec sa création Eléphant le mariage des traditions de l'art populaire marocain avec des éléments performatifs plus contemporains. Danse, chant et musique sont au rendez-vous d'Eléphant.

# Guintche de Marlène Monteiro Freitas du 29 au 1er octobre.

Guintche (live version) permettra de découvrir la chorégraphe en solo  accompagnée live de deux musiciens.
Guintch solo de la chorégraphe Marlene Monteiro Freitas
Marlene Monteiro Freitas, Guintche © Bob Lima

Pour accéder aux réservations sur le site du Centre Pompidou c'est par ici >.

__________________

<
Théâtre 14 >

# Nulle part est un endroit par Nach du 27 septembre au 1er octobre.

Nach, chorégraphe initiée au krump ("Eloge du puissant royaume élevé") dès 2005 et passée en 2018 par la Villa Kujoyama au Japon dont elle fut lauréate, propose une conférence dansée comme un pont jeté entre différentes cultures traversées depuis ses années krump.
__________________
< Le 104 >

# The Collection de Alessandro Sciaronni par le Ballet de l'Opéra de Lyon du 28 au 30 septembre. 

Le Ballet de Lyon reprend Folk-s, pièce de 2013 pour laquelle Alessandro Sciarroni s'est inspiré d'une danse traditionnelle du Tyrol dont il a exacerbé la répétition du geste jusqu'à l'épuisement de ses interprètes. Cette version pour une douzaine d'interprètes par le Ballet de l'Opéra de Lyon démultiplie la répétition et l'abstraction du geste initial.
Pour réserver auprès du 104 >.
 
 
__________________
< Bourse du commerce - Pinault Collection >

# Fragments, film de Noé Soulier présenté du 30 septembre au 2 octobre. 

La bourse du Commerce accueille la projection du film de Noé Soulier. Jouant des effets de cadrage propre à l'outil cinématographique le film permet d'accéder à des détails et des rapports des corps difficilement accessibles au cours des spectacles eux-mêmes. C'est alors à une exploration fragmentée du corps que nous sommes invités.
Gratuit sur présentation d'un billet d'entrée pour la collection. Le 29 rencontre avec le chorégraphe à la suite de la projection à 20h. Prendre son billet par ici >.

capture d'écran du film Fragments de Noé Soulier
Fragments de Noé Soulier, capture d'écran.